Actualités

La contagion du bonheur au travail… si je veux

Le jour où les fourmis apprirent à chanter,
et où les cigales se mirent à travailler en chantant

Masterclass Une journée de conférence formation
Par Franck Martin.

Inscriptions & Tarifs. Lire la suite

RCF – Sourire à la vie! [3/3] Changer de regard, zoomer sur le beau

« Le seul moyen que vous avez de changer le monde c’est de changer vous-même. » Franck Martin livre à Bénédicte Draillard son B.-A. BA de l’optimisme.

« Dans les profondeurs de l’hiver j’ai finalement appris qu’il y avait en moi un invicible été. » (Albert Camus) Quelle est la matrice de l’optimisme? Franck Martin nous propose un b.-a. ba de l’optimisme. Après le succès du « Pouvoir des gentils » (2014), il signe en 2016 « Optimistes! 20 règles d’or pour voir la vie en rose » (éd. Eyrolles) – un ouvrage qui pourrait constituer la suite du premier. Car comme il le dit lui-même, « les gentils attirent les gentils, le sourire et la gentillesse sont contagieux« .

TABLEAU LE B.-A. BA DE L’OPTIMISME

C’est la relation aux autres qui permet de se découvrir soi-même. Franck Martin dresse la liste des mots-clés de l’optimisme.

Sourire Ne pas avoir peur d’exprimer ses sentiments.
Remercier Pour créer un vrai contexte positif d’optimisme et de fonctionnement positif.
Complimenter On a tous besoin de reconnaissance et accomplissement de soi!
Collaborer / Aider « Les gens sont parfois en position de s’enfuir de plutôt que de créer avec. »
Pardonner Pas facile toujours de pardonner à soi-même ou aux autres! Cela fait partie d’une vraie démarche personnelle, d’une capacité d’introspection.
Pour pardonner, il faut tenter de comprendre quelle était l’intention positive dans le comportement de l’autre qui a été négatif: ce qui suppose de s’ouvrir à l’autre.

 

INCARNER SOI-MÊME LE CHANGEMENT

Si l’on veut changer le monde, il faut commencer à se changer soi-même. Comme le Saint Augustin, « là où il n’y a pas l’amour, mets l’amour. »

RCF – Sourire à la vie! [2/3] Règles d’or pour voir la vie en rose

« Ce n’est pas la réalité qui nous limite, c’est l’idée que l’on s’en fait. » Conseils de Franck Martin pour devenir un optimiste. Il répond à Bénédicte Draillard.

NE PAS INTERPRÉTER LA RÉALITÉ DE FAÇON LIMITANTE

« Ce n’est pas la réalité qui nous limite, c’est l’idée que l’on s’en fait. » Depuis le fameux âge de raison, on développe une capacité à interpréter les choses. Le raisonnement a ceci de vital qu’il nous permet d’élaborer des principes, et ces principes nous protègent. Exemple: une fois qu’il a tâté du fer à repasser brûlant l’enfant aura pour principe de ne plus s’en approcher. « Le cerveau est toujours centré sur ce qui lui permet de se rassurer et de renforcer sa stabilité mentale. »

Parfois, ces principes nous limitent dans nos manières d’être et de vivre. « La réalité c’est vous qui la codifiez et qui avez le pouvoir de la codifier comme vous le voulez. » Il s’avère nécessaire à certains moments de notre vie de devoir modifier ses principes, quand ceux-ci se trouvent décalés par rapport à la réalité.

LA LOI DE LA VARIÉTÉ REQUISE

… ou loi du feed-backIl s’agit de dire: « Stop, de quoi ai-je besoin? » Pour ensuite, comme dit le coach, « réintroduire de la compétence » et « redémarrer sa courbe de compétence ». Les termes de Franck Martin ont l’air très techniques mais en réalité c’est ce que l’on fait depuis l’enfance. On apprend, on découvre, on raisonne. Plus tard, une fois adulte, quand la difficulté concerne la relation aux autres ou le rapport au travail, il est difficile d’introduire du changement. « La clé du changement vient de l’intérieur de vous-mêmes. »

LE CHOIX DES MOTS: PARLEZ-VOUS EN POSITIF?

Faites le test: si l’on vous dit « Ne pensez pas à un ours », à quoi pensez-vous? A un ours! Parce que le cerveau ne connaît pas la négation. D’où l’importance d’apprendre à parler « en positif »: cela aide à changer de regard. Il s’agit des choses toutes simples du quotidien – les enfants y sont très sensibles. Réfléchissons: qui n’a jamais dit « Je suis trop vieux pour apprendre l’informatique », « Il est trop tard pour apprendre le piano »…? Mais se demande-t-on pourquoi on se met ainsi des freins?

RCF – Sourire à la vie! [1/3] L’optimiste, un ami qui vous veut du bien

Comment voir la vie en rose ? Quelles sont les petites recettes quotidienne de ces optimistes, qui voient du beau en chaque situation ? Franck Martin répond à Bénédicte Braillard.

L’optimiste n’est pas un idéaliste. Il sait pertinemment que tout n’est pas parfait dans le meilleur des mondes. Et comme chacun, il est lui aussi confronté à des difficultés, des épreuves, des drames. Pourtant, une telle personne a la capacité de voir du beau en chaque situation.

En fait, l’optimiste est un amoureux de la vie. Et dans un monde où tout va très vite, on l’on souhaite obtenir tout et tout de suite, sous peine de tomber dans le découragement le plus profond, l’optimiste a aujourd’hui un message à livrer. Ce message, Franck Martin tente lui aussi de le transmettre à chacun, qu’il soit heureux ou au contraire sur le point de perdre tout espoir.

Ce coach en entreprise, auteur, conférencier et professeur de communication a écrit récemment « Optimistes ! 20 règles d’or pour voir la vie en rose ». Un ouvrage loin d’être naïf et béat, mais qui propose des solutions très concrètes pour se rendre la vie plus belle, pour penser positif !

A travers des chapitres tels que « Je suis responsable de ce que je vis », « Je tire profit de mes mauvaises expériences », « Je vis en mode solution », « J’utilise la force du moment présent » Franck Martin veut nous faire sourire à la vie. Il répond aux questions de Bénédicte Draillard dans la première émission d’une série 100 % positive !

Enfin le troisième livre ! Le regard en rose de Franck Martin va prendre le chemin des librairies. « Optimistes : 20 règles d’or pour voir la vie en rose« , sortie le 14 Novembre aux éditions Eyrolles.

Destiné à tous les amoureux de la vie mais aussi à ceux qui sont sur le point de perdre espoir, cet ouvrage décline avec douceur et bienveillance, des idées et des méthodes concrètes pour voir la vie en rose. En 20 règles d’or qu’il a lui même expérimenté, Franck Martin nous invite, non pas à nous persuader que tout est parfait dans le meilleur des mondes, mais à entraîner notre œil à mettre l’accent sur le beau dans toute situation. Un ouvrage indispensable pour enfin penser positif.

Optimistes !

Entreprise humaine