L’enjeu

CONTRE LA CRISE ?
LE CHARISME DE L’ENTREPRISE !

Et donc, sa congruence…

L’image d’une entreprise dépend des « clics » de tous les publics. Mieux vaut faire l’unanimité (c’est à dire être congruent…).

Nous sommes confrontés à plus de 2000 messages par jour. Et Twitter, Facebook, Viadeo, Linkedin et blogs en tous genres font de chaque individu un media potentiel et du Bouche à Oreille un pouvoir incontrôlable. Alors, même si les responsables de la communication parviennent à maîtriser messages, supports, codes… celà ne suffit plus à garantir la réputation d’une entreprise. Il faut également faire en sorte que tous ses publics, clients mais aussi collaborateurs, voisins, partenaires, fournisseurs, revendeurs… aillent dans le même sens.
Comment faire ? Commencer par s’assurer que ce que l’on souhaite communiquer « colle » avec les réalités : le quotidien vécu à l’interne, les produits et services proposés à l’externe et la façon d’être, d’agir et de s’exprimer de tous ceux qui sont en relation, de près ou de loin, avec l’activité. En bref, être et faire ce que l’on veut paraître. Etre une entreprise congruente !

La rigueur implacable nourrit une spirale de crise infernale. Mieux vaut être un manager aimé (et donc être congruent).

Au niveau économique, se faire et faire du mal rend de plus en plus malade. Dans les pays européens les plus touchés par la crise, la seule logique de réduction des dépenses de l’état aboutit à l’impasse d’une déflation qui aggrave la situation. Dans les entreprises les plus fragilisées, la seule stratégie de diminution des charges débouche souvent sur un cercle vicieux qui les tire vers le bas.
Et s’il était urgent de suivre d’autres pistes ? S’en sortir plutôt par le haut, par le développement du positif, par le bonheur des hommes… Doux rêve ? Plutôt pur bon sens. Dans tous les domaines, dans toutes les équipes, quand les valeurs et projets sont portés par tous, quand chacun a l’envie, l’énergie (voire le plaisir) d’agir pour le groupe, c’est gagnant-gagnant. Comment faire ? Commencer par prendre en considération ses collaborateurs, à tous niveaux, afin de pouvoir compter sur chacun d’eux, à chaque étape (excellente base d’ailleurs pour la réputation qui fait la bonne communication). En bref, réussir avec les autres plutôt qu’échouer tout seul. Etre un manager congruent !

Créer et développer une entreprise à laquelle les hommes ont envie d’appartenir.

Entreprise humaine